Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/ffmc37.fr/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 283 FFMC 37 : Manifestation contre l’ultra-sécuritaire
Manifestation contre l’ultra-sécuritaire

Les Motards en colère s’associaient aux manifestations nationales du 4 septembre 2010 et ont participé, à pied, à cette manifestation contre la politique ultra-sécuritaire du gouvernement.

Samedi 4 septembre dans plusieurs villes de France dont Tours, un collectif d’associations défendant des valeurs humanistes, des syndicats et des personnalités politiques appellent à manifester contre la politique ultra-sécuritaire du gouvernement.

Même si la situation des usagers en 2-roues motorisés n’est pas aussi dramatique que celle des personnes stigmatisées en raison de leur origine ethnique, ils sont eux aussi victimes de l’actuelle politique de « bouc émissaire » au motif de lutte contre l’insécurité routière. Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, en a fait une nouvelle démonstration le 13 août dernier en annonçant une répression ciblée des conducteurs de 2-roues motorisés, selon la regrettable méthode qui consiste à opposer les citoyens plutôt que de les rassembler. En réponse à cela, outre une demande de rendez-vous avec ce ministre, La FFMC appelle ses adhérents, ses sympathisants et tous les usagers de 2-roues motorisés, à se joindre aux cortèges pour exprimer leur refus de la vision ultra-sécuritaire prônée par Nicolas Sarkozy depuis plusieurs années.

Estimant que ce qui vaut sur la route vaut aussi dans tout ce qui fait le « vivre ensemble », la FFMC en appelle à une approche de la société basée sur la prévention, la formation, le partage, le bon sens et la responsabilisation individuelle.

Par sa participation aux manifestations du 4 septembre et en vertu de ses statuts fondés sur la solidarité et contre les discriminations de toutes natures, la Fédération Française des Motards en Colère tient à exprimer sa compréhension du ras-le-bol exprimé, sans pour autant exclure d’organiser, plus tard, des manifestations spécifiquement motardes".