Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/ffmc37.fr/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 283 FFMC 37 : Manifestations contre le contrôle technique
Manifestations contre le contrôle technique

Faisant fi de ses propres études concluant à l’unitilité d’un contrôle technique pour motos, scooters, cyclos et même voitures, au mépris des participants à la concertation nationale sur le deux-roues motorisés, représentants de l’État compris, le secrétaire d’État aux transports a décidé d’imposer cette mesure.

Depuis le 13 mars

Le gouvernement a refusé de comprendre le message que lui ont adressé les 50000 motards et scootards qui ont manifesté le 13 mars partout en France.

Sa réponse fut d’agresser systématiquement les motards franciliens et de démander aux préfectures de taper sur les deux-roues motorisés.

Le contrôle technique

Ses propres études dénoncent toutes l’inutilité d’un contrôle technique pour tous les véhicules, y compris les voitures. De plus, lors de la concertation nationale sur le deux-roues motorisé, à laquelle participent des représentants de l’État et la FFMC, cette question ne fut même jamais abordée. Cela n’a pas empêché le secrétaire d’État aux transports de décréter qu’il y en aurait un : le 13 mars, il a même déclaré aux représentants de la FFMC que le concertation avait assez duré et que c’était le temps de l’action !

Un rappel :
✗ L’état des motos n’est pas en cause dans 99,3% des accidents.
(Rapport de la Communauté européenne)
✗ Le contrôle technique des deux-roues motorisés ne servira à rien.
(Rapport du préfet Guyot)
✗ Le contrôle technique ne fera pas baisser le débridage des cyclomoteurs.
(Rapport du préfet Guyot)
✗ Le contrôle technique des automobiles n’a eu aucun impact sur les accidents
(Rapport du gouvernement sur le contrôle technique automobile)

Que pourrait-il faire à la place ?

✔ Financer la formation et la prévention.
✔ Cesser de dégrader la formation à la conduite. (Suppression récente de
l’inspection des écoles de conduite et du livret de formation)
✔ Sensibiliser aux autres types de véhicules les candidats aux permis de conduire
✔ Défiscaliser les équipements de protections des motards (leur seule carrosserie).
✔ Rendre aux Conseils généraux le financement de l’entretien des routes

Pourquoi le gouvernement persiste-t-il ?

Des sociétés privées d’assurance ou de contrôle technique militent activement pour
imposer cette mesure. Leur dessein n’est pas de faire baisser les accidents mais
d’augmenter les bénéfices de leurs actionnaires.

Le récent plan sécurité routière [1] de la Commission européenne, qui propose d’étendre le
contrôle technique à tous les véhicules, montre, au mieux, l’incompétence de cet organisme,
dont les membres ne sont pas élus mais désignés par les chefs d’États. Mais plus
gravement, il montre aussi sa faiblesse face aux pressions de groupes privés, en
l’occurrence ceux de contrôle technique, et que les intérêts des citoyens ne pèsent pas
lourds face à ceux financiers desdits groupes.

Ça suffit !

Les motards et scootards et cyclomotoristes n’accepterons pas un contrôle technique qui ne servira à rien sinon à les délester de leur salaire. Et lors du renouvellement de leurs assurances ou lors du choix du centre de contrôle technique pour leur voiture, ils sauront s’en souvenir.

Compte-rendu de la manifestation du 14 juillet

Les violents orages du matin avaient laissé la place à de la pluie qui n’a cessé que lorsque le cortage a rejoint le terminus de la place Jean-Jaurès. Malgré tout, une soixantaine de motards et de cyclomotoristes sont venus manifester leur opposition au contrôle technique. Après une parcours abrégé à cause des mauvaises conditions météo, ils ont fait le procès de cette mesure démagogique et l’ont ensuite conduite à l’échafaud.

Opérations escargots les 30 et 31 juillet

Les motards et scootards ont montré qu’il faudrait compter sur eux même pendant les vacances d’été : cinquante motos et scooters le vendredi et quante-vingt le samedi pour deux opérations escargots le long des trente-deux kilomètres de la rocade aller-retour, pour un peu plus d’une heure de trajet à chaque fois.

Ils ont renouvellé leur refus d’un contrôle techniques pour les deux et trois-roues motorisés et en ont profité pour rappeler les revendications du 13 mars.

En septembre

- Mercredi 22 - Opération escargot
Rassemblement sur le parking bicross à côté de l’espace Malraux, au bord de la rocade à 16h30

- Samedi 25 - Manifestation
Rassemblement à 10h - À Chambray, sur le parking Auchan, côté avenue du grand sud (N10)

En octobre

Après le succès monstre de la manifestation du 13 mars à Tours (3500 motards), la FFMC 37 a multiplié les actions contre le contrôle technique dans toute l’agglomération tourangelle (près d’une dizaine dont plusieurs opérations escargots). Samedi, les motards tourangeaux ont montré que, malgré les conditions difficiles, ils restaient très mobilisés contre le scandale du contrôle technique : la Nouvelle république indique que l’Indre-et-Loire est un des sept départements les plus touchés par les restrictions d’essence et de plus une pluie continue a arrosé la journée.

C’est donc 500 motards (pour 350 motos et scooters), venus aussi des département voisins dont le Loir-et-Cher, qui sont venus manifester. Un parcours réduit les a mené vers le bas de la Tranchée où ils ont longuement occupé le carrefour de la place Choiseul. Place Jean-Jaurès, le cortège a croisé celui contre la réforme honteuse des retraites. Au terminus du parcours, les grilles de la préfecture arboraient une banderole dénonçant le contrôle technique des deux-roues motorisés.

Au passage, les motards en ont profité pour célébré la victoire de la FFMC contre la loi des cent chevaux

Cette manifestation ne marque pas la fin des actions sur ce sujet et comme le gouvernement semble dur d’oreille et confond son intérêt personnel avec celui des citoyens, les motards et scootards resteront mobilisés.

En novembre

Manifestation le samedi 20 à Château-Renault

Photos et compte-rendu à venir

Les sociétés voulant faire leur beurre sur le dos des motards et scootards se multiplient. Elles arguent des arguments fallacieux couramment avancés que le contrôle technique est non seulement bon pour les conducteurs de deux et trois-roues motorisés, mais qu’en plus ceux-ci le demandent.

Reculer pour mieux sauter

à venir

Cet hiver

Liste des actions à venir

Manifestations, opérations escargots, tractages en ville, aux abords de certains centres de contrôle technique ou de certaines sociétés d’assurances

Lieux de rassemblement :
- sur le parking bicross à côté de l’espace Malraux, au bord de la rocade pour les opérations escargots (le vendredi à 16h30, le samedi à 13h30)
- lieu communiqué ultérieurement pour les autres actions

Notes