3500 motards dans les rues de Tours

Le 13 mars 2010, au lendemain d’une réunion de la concertation nationale sur le deux-roues motorisé et à la veille du premier tour des élection régionales, les motards ont montré une nouvelle fois qu’il faudrait compter avec eux.

La semaine avait très bien débuté par un excellent reportage sur France 3 Touraine le mardi précédent, qui expliquait les raisons de la colère. Le temps sec et doux s’était aussi rallié à notre cause.

Venus de toute la grande région, ce sont donc trois mille cinq cents motards et scootards qui ont répondu présents à l’appel de la Fédération française des motards en colère. La FFMC 86 nous a rejoint avec un cortège de plusieurs centaines de motos et autant sont venus du Loir-et-Cher.

Un parcours de 26km a mené les manifestants à travers les rues de Tours, Joué-lès-Tours et Saint-Cyr-sur-Loire. Quelques gros problèmes d’aiguillage n’ont en rien entamé leur motivation et ils ont pu assister, place Jean-Jaurès, à une animation montrant l’absurdité de la verbalisation du stationnement non gênant sur les trottoirs.

Nous avons ensuite rejoint la préfecture où le directeur de cabinet, M. Nicolas Chantrenne, a reçu une délégation de la FFMC. Nous lui avons expliqué nos revendications qu’il fera remonter. La FFMC demande la légalisation de la remontée des files et de la circulation dans les voies de bus ainsi que l’arrêt, là où elle se pratique, de la verbalisation du stationnement non gênant sur les trottoirs.

Nous le remercions de nous avoir reçu et les 3500 personnes présentes d’avoir donné du poids à nos revendications, et donc d’avoir contribué au succès de cette manifestation.